Pierre du mois #13 – Novembre : La Topaze Impériale

Le monde de la lithothérapie est bien vaste, et on peut vite s’émerveiller devant les beautés que la nature nous offre. La pierre que je vous présente aujourd’hui fait partie de ces choses incroyables que nous pouvons croiser sur notre belle planète.

Si je vais vous parler ici d’une variété en particulier de cette pierre, celle-ci est en réalité bien plus colorée qu’il n’y paraît et elle peut nous accompagner de bien des manières. Elle est aussi précieuse qu’elle est utile. Aujourd’hui donc je vous fais découvrir une pierre du mois de Novembre : la Topaze Impériale.

Deux morceaux bruts de topaze, posés sur un fond noir. La topaze à gauche se termine en pointe tournée vers la gauche et est de couleur dorée. La topaze à droite est plus petite et jaune pâle.
Topaze "Impériale", Minas Gerais, Brésil (30x15mm et 21x10 mm) – par Didier Descouens
Avertissement : la lithothérapie ne peut remplacer un suivi médical ou psychologique professionnel. C'est une aide palliative, un soutien, mais en aucun cas un médicament ni un traitement miracle. De plus, les énergies des pierres sont subtiles et leur efficacité dépendant de notre propre énergie, les résultats ne peuvent être garantis ni égaux d'une personne à l'autre. Cette démarche doit être effectuée en toute conscience des limites de la lithothérapie et de nos propres limites.

Carte d’identité de la Topaze Impériale

Composition chimique : Fluosilicate d’aluminium, formule Al2SiO4(F,OH)2

Catégorie : silicates (nésosilicates)

Dureté : 8

Densité : 3,49 à 3,57

Système cristallin : orthorhombique

Formation : magmatique (hydrothermale) et métamorphique (métasomatique)

Couleur du trait : blanc

Gisements / provenance : Afghanistan, Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, Australie, Brésil (principal producteur actuel), Cambodge, Chine, États-Unis, France, Inde, Japon, Kazakhstan, Madagascar, Mexique, Myanmar (Birmanie), Namibie, Nigéria, Pakistan, Russie, Sri Lanka, Tanzanie, Ukraine, Vietnam, Zambie, Zimbabwe

Couleur : la Topaze Impériale est jaune dorée, mais il existe d’autres topazes d’autres couleurs (incolore/blanc, orange/rouge, rose, bleu, vert pâle, brun)

Signes du zodiaque : Taureau, Gémeaux, Lion, Scorpion, Sagittaire

Numérologie : 9 pour la Topaze Impériale (et 1, 4 et 6 pour toutes les topazes)

Planètes / astres : Mercure, Soleil, Jupiter

Élément : Feu

Centres énergétiques (chakras) : principalement Plexus Solaire (les autres couleurs vont avec d’autres points, comme celui de la Gorge pour la topaze bleue)

A noter qu’en France, la topaze est la pierre liée au 44 années de mariage. Et comme vous avez pu le découvrir ici, ce n’est pas la seule pierre du mois de Novembre puisqu’elle partage cela avec la citrine.

Origine & formation de la Topaze

Cette pierre se forme dans les roches magmatiques (pegmatites, rhyolites), dans des fissures ou cavités de la roche et dans l’étape finale de refroidissement du magma, avec un apport en fluor des fluides hydrothermaux (qui en sont riches). Ce type de formation, fréquent notamment avec le silicium et l’aluminium, est plus rare avec le fluor, ce qui explique que même si la topaze est présente dans de nombreux pays on ne la trouve qu’en petites quantités à chaque fois. Ainsi donc, la topaze, surtout dans ses variétés colorées à l’état naturel, est un minerai rare (on trouvera donc plus facilement des topazes incolores ou blanches, qui sont souvent traitées pour obtenir des couleurs (généralement vives), et des topazes dans les tons brun-orangé. Les couleurs les plus recherchées sont évidemment la Topaze Impériale (dorée, que l’on trouve surtout au Brésil) et la topaze bleue.

Quelles que soient la provenance et la couleur, la formule des topazes est assez homogène et bien établie. La proportion importante d’aluminium (30%) et celle toute aussi notable de fluor (11%) influent évidemment sur les propriétés énergétiques de la pierre, tout comme la présence dans la structure cristalline de fer, de chrome ou de cobalt (qui en se substituant aux atomes d’aluminium donnent les différentes couleurs de la topaze).

Bien que rare, la topaze peut toutefois produire de gros cristaux, ce qui est assez rare pour les pierres de qualité « gemme ». Mais la plupart du temps, on aura des cristaux mesurant entre 2 et 4 cm. Ce sont des primes orthorhombiques, généralement parcourus de stries longitudinales sur le corps. Bien que très durs, ces cristaux restent fragiles à cause des clivages fréquents (qui se font perpendiculairement à l’axe du cristal). Notons également qu’il est parfois possible de trouver des topazes sous forme de petits galets polis dans les dépôts alluvionnaires.

La topaze est une des pierres subissant le plus de traitements, surtout pour l’utiliser en bijouterie. La plus ancienne pratique, et la moins nocive, est le chauffage, ce qui permet par exemple de changer des topazes brunes ou dorées en topazes roses, mais on emploi aussi cette technique sur les topazes bleues pour renforcer leur couleur. De nos jours, la technique la plus utilisée est l’irradiation, reposant sur trois méthodes différentes : l’exposition aux rayons gamma (ne rend pas les pierres radioactives), le bombardement d’électrons (dans un accélérateur à particules), et l’irradiation aux neutrons dans un réacteur nucléaire (la plus dangereuse méthode, car la pierre peut conserver sa radioactivité jusqu’à deux ans !). On utilise aussi des traitements au dioxyde de titane (entre autres) pour produire des topazes roses vifs ou avec des reflets multicolores totalement fantaisistes (que l’on retrouve dans les « mystic topaz » ou « topazes arc-en-ciel »).

Un peu d’histoire

Comme beaucoup de pierre, la topaze est connue depuis l’Antiquité (Pline l’Ancien, par exemple, en fait mention, bien qu’aujourd’hui on sache qu’il désignait plutôt du péridot…), notamment pour la Topaze Impériale, la plus appréciée. Mais ce n’est qu’en 1609 qu’elle a réellement été identifiée comme telle par le minéralogiste belge Anselmus Boëtius de Boodt : avant cela, le terme « topaze » était donné à plusieurs minerais de couleur jaune doré, et la Topaze Impériale était d’ailleurs souvent confondue avec la citrine. L’origine du mot topaze n’est pas certaine : cela pourrait venir du grec « Topazos« , l’ancien nom de l’île Zabargad en mer Rouge, ou encore du sanskrit « topaz » qui signifie feu, mais dans tous les cas cela se réfère à la couleur de la Topaze Impériale. Quant à l’appellation « Topaze Impériale », celle-ci date du 19e siècle et vient de Russie où la topaze rose-dorée était très prisée mais réservée à la famille impériale. Dernière petite note : « topaze » est le terme francophone, pour les autres langues on désigne la pierre sous le terme générique « topaz ».

Dans l’Antiquité, on l’appelait « l’aimant d’or » ou la « pierre d’or » puisqu’elle était réputée pour faciliter la prospection de ce métal noble. Les égyptiens appréciaient beaucoup son éclat et utilisaient la topaze comme amulette. Les grecs et les romains, quant à eux, pensaient que la topaze pouvait les rendre invisibles tout en accroissant leurs forces.

Au Moyen Âge, la topaze dorée était une des pierres préférées de la célèbre Hildegarde de Bingen et au 11e siècle, on commence même a appeler la topaze « l’émeraude des croisés » pour lui faire gagner encore plus de valeur. La topaze était également portée en bague par le pape Clément VI, et elle aurait servit à traiter les pestiférés en 1348 (notamment pour calmer les douleurs au foie). On retrouve également cette pierre dans la Bible, notamment dans l’Apocalypse, où comme d’autres elle orne un des murs de la Jérusalem Céleste, mais aussi associée à Saint Mathieu qui s’est vu remettre la topaze pour éclairer les cœurs obscurcis de sa communauté… A la même époque, en Inde on se servait de la topaze pour tonifier le cœur et améliorer la circulation sanguine, et en Chine on la suspendait dans les maisons pour que la pierre transmette son énergie et donne la santé aux personnes vivants là. 

Au 14e siècle, Jean de Mandeville complète les textes romains pour y ajouter les dernières avancées concernant les propriétés de la topaze, notamment celle de refroidir instantanément de l’eau bouillante, et il avance l’idée selon laquelle la pierre pourrait être efficace pour calmer les passions et la colère. 

Dès le 18e siècle, on commence à créer des topazes (soit à partir d’autres pierres, soit en modifiant des topazes de moindre valeur). En 1787, on commence à trouver en Sibérie des topazes incolores et transparentes, et d’autres variétés se font connaître. C’est là que la famille impériale, prenant conscience de la véritable valeur de ces pierres, se les approprie et s’en réserve la seule possession. Au 19e siècle, il est décidé qu’une topaze doit absolument contenir de l’acide fluorique pour pouvoir être désignée sous ce terme. La « topaze orientale » change alors de famille et rejoint les saphirs.

Si autrefois la topaze était extraite majoritairement au Pakistan, ces gisements sont aujourd’hui épuisés et elle provient surtout du Brésil (on trouve encore quelques gisements ailleurs, comme en France ou aux États-Unis). Mais il faut savoir que la production brésilienne mensuelle n’est estimée qu’à 40 kilogramme, avec seulement 600g de ces pierres qui sont sélectionnées pour la bijouterie ! Si vous avez des topazes en votre possession, prenez en donc grand soin !

Deux topazes dorées sur fond noir. A gauche, un morceau brut posé debout, à droite une topaze taillée et beaucoup plus petite.
Topaze "Impériale", Minas Gerais, Brésil (220x10mm et 120x60mm) – par Didier Descouens

Propriétés de la Topaze Impériale

Cette pierre est traditionnellement associée tout autant à l’amour qu’à la chance (et à la richesse, puisqu’elle « attire l’or »). La Topaze Impériale a une énergie active et dynamique (qui circule dans le sens longitudinal de ses stries), solaire et rayonnante, et elle agit de fait comme une batterie : elle peut nous recharger en énergie, tout autant physiquement que spirituellement. La topaze est, plus globalement, une bonne pierre de soin, et une bonne protection contre les énergies négatives (de soi comme de l’environnement).

Sur le plan physique

Selon Hildegarde de Bingen, la Topaze Impériale était bénéfique contre les empoisonnements et les intoxications : selon elle, la topaze se met à « transpirer » lorsqu’elle est proche d’une source de poison, et elle recommandait d’en porter une en bague et la passer près des plats, et de bien l’observer, afin de se prémunir du poison… (par ailleurs, une coutume était de placer une topaze dans la bouche avant le repas pour permettre de mieux savourer les plats). Elle conseillait également cette pierre pour faire baisser la fièvre, et elle préconisait un élixir de topaze pour corriger la faiblesse de la vue.

La Topaze Impériale étant liée au plexus solaire, c’est tout naturellement qu’elle agit sur le système digestif, en le stimulant et en favorisant l’assimilation de la nourriture. Elle est recommandée, pour cela, en cas de manque d’appétit ou de tendance à l’anorexie. 

Par son énergie réchauffante, la topaze est aussi une bonne aide en cas de refroidissement du corps, ou de problèmes aux bronches ainsi qu’en cas d’asthme. Elle agit aussi sur le système nerveux en le renforçant et en régulant son fonctionnement (elle est ainsi utile en cas de fatigue ou d’épuisement, que cela soit physique ou nerveux).

Sur le plan psychique

La topaze favorise la confiance dans l’univers, aidant à dissiper ainsi le doute et l’incertitude. Elle aide à diriger l’énergie là où elle est nécessaire, notamment en rechargeant et en alignant les méridiens du corps. Elle est de fait excellente pour purifier l’aura, et aide à se relaxer en laissant aller la tension. Et elle est réputée pour protéger des troubles psychiques, grâce notamment à sa teneur élevée en aluminium (qui réguler les fonctions cérébrales). Elle stimule le joie de vivre et la confiance (ce qui en fait une bonne alliée en cas de dépression, d’angoisse, d’anxiété, ou tout simplement de tristesse, même passagère, ainsi que pour toute personne manquant d’estime de soi ou soucieuse), et par là elle éveille un sentiment de plénitude.

La topaze est aussi une bonne aide pour tous les travaux de manifestation et de visualisation, notamment en ce qui concerne nos richesses intérieures. Elle nous aide à nous dépasser (et surtout à dépasser nos limites), à envisager de grands projets, à identifier nos propres talents. Ce faisant, elle favorise le succès et la prospérité.

Enfin, elle est réputée pour favoriser un bon sommeil en cas d’angoisses nocturnes ou de cauchemars.

Et les autres Topazes ?

Lorsqu’on parle de topaze sans en préciser la couleur, c’est bien souvent de la Topaze Impériale qu’il s’agit, puisque c’était la plus utilisée traditionnellement. Mais il faut toutefois distinguer toutes les variétés de la topaze, qui n’ont pas toutes les mêmes propriétés selon leur couleur (bien qu’elles partagent toutes les propriétés communes de la topaze jaune).

Après la topaze dorée, la plus connue est la bleue. Celle-ci a une énergie beaucoup plus lunaire (et renforcée à la pleine lune), elle est donc davantage centrée sur l’émotionnel et le spirituel, en aidant notamment à exprimer les sentiments et les pensées, tout en favorisant la méditation et l’accord avec le moi supérieur. Elle est aussi une parfaite alliée pour les personnes ayant du mal à pardonner ou à lâcher prise. Puisqu’elle est liée au point énergétique de la gorge, la topaze bleue est également utilisée pour les affections (surtout inflammatoires) de la gorge, et bien entendu elle facilite le dialogue et l’écoute des autres (bonne pierre pour les timides donc). Elle est aussi réputée pour calmer le système nerveux, ainsi que pour favoriser le sommeil en cas d’insomnie causée par la nervosité. De par ses propriétés similaires, la topaze bleue peut s’avérer être une bonne alternative à l’aigue-marine qui est plus puissante (donc pas toujours tolérée) mais surtout plus chère.

La topaze claire/blanche permet de soigner l’âme, par la prise de conscience de « l’effet karmique » des pensées et des actions. Elle aide à purifier les émotions, et à laisser aller les attachements mentaux qui nous bloquent, afin de nous aider à éliminer les énergies stagnantes ou bloquées. Elle est également une bonne alliée pour les personnes souffrant de maux de tête réguliers. Elle aide aussi à la concentration (en éclaircissant les idées).

La topaze rose, très rare à l’état naturel, est quant à elle une pierre liée à l’espoir : son énergie douce aide à laisser aller les schémas obsolètes et ouvre une voie rayonnante, de même qu’elle renforce la confiance en notre capacité à donner et recevoir de l’amour. C’est aussi une excellente pierre pour réguler l’énergie du cœur et des poumons.

La topaze verte agirait particulièrement sur le foie, lorsqu’elle est placée sur le plexus solaire.

Cristal de topaze orange doré incrusté sur une macle de quartz rose, en gros plan.
Topaze "Impériale" sur quartz rose, Minas Gerais, Brésil – par Géry PARENT

Conseils divers

D’un point de vue énergétique, on recommande souvent de choisir des couleurs intenses… cependant, il faut savoir que les couleurs naturelles de la topaze sont généralement pâles, surtout pour les versions bleues et vertes : ainsi, les couleurs vives, intenses, sont très souvent le fruit de modifications de la pierre (parfois dangereuses, notamment pour les topazes bleues irradiées), voire de pierres artificielles.

De plus, si la topaze est facilement reconnaissable à l’état brut, il est plus difficile de la différencier d’autres pierres une fois travaillée (qu’elle soit roulée ou facettées) : on peut par exemple confondre très facilement la topaze dorée avec la citrine chauffée (la différence se jouant dans la dureté inférieure des quartz et au fait que la topaze est plus « vitreuse »), ou la topaze bleue avec l’aigue-marine (ici le prix sera une bonne indication, puisque les deux pierres ont la même dureté et peuvent avoir les mêmes tons bleu pâle). Cela est d’autant plus compliqué si les pierres sont désignées par des appellations mensongères (la plupart interdites de nos jours), comme la « topaze madère » qui est en fait de la citrine chauffée… 

Pour ce qui est de son entretien, petit rappel sur la fragilité de la topaze : si elle est certes très dure et ne craint aucunement les rayures, le fait qu’elle se clive facilement la rend très sensible aux chocs. Cela veut dire que, si elle est par exemple montée en bague, il faudra veiller à ce qu’elle soit sur une monture en serti clos afin qu’elle soit bien protégée.  En dehors de cela, la topaze supporte toutes les techniques de purification, et elle se recharge parfaitement sur un amas de quartz et/ou au soleil (exception faite de la topaze bleue pour qui l’énergie de la lune convient beaucoup mieux). Attention ce pendant à éviter l’exposition prolongée au soleil aux heures les plus intenses, ce qui pourrait faire pâlir la pierre.

Enfin, en sorcellerie, les topazes sont liées aux pouvoirs, problèmes et intentions qui suivent : abondance, adaptabilité, affection, amour (l’attirer), après-vie, argent (surtout la Topaze Impériale), beauté, bénédictions (topaze bleue), besoins (topaze bleue), bonté (topaze bleue), but, calme (topaze bleue), capacités psychiques (topaze bleue), cauchemars (topaze bleue), chagrin, chance, changements, clarté (topaze bleue), colère (topaze bleue), communication (topaze bleue), concentration (topaze bleue), consacrer / bénir (topaze bleue), conscience, courage, créativité (topaze bleue), croissance (topaze bleue), danger, désir, divination, émotions (topaze bleue), énergie, équilibre mental (topaze bleue), esprit / mental (le calmer, topaze bleue), faveurs (les gagner), fidélité, guérison, inspiration (topaze bleue), intelligence, introspection, intuition (topaze bleue), lâcher prise (topaze bleue), leadership (topaze bleue), lumière, mort, paix (topaze bleue), pardon (topaze bleue), passion, peine de cœur (topaze bleue), perte, peur, pouvoir mental, prospérité, protection, purification (topaze bleue), renaissance / renouveau, richesse (surtout la Topaze Impériale), sagesse, sexualité, sommeil (topaze bleue), stimulation mentale, stress, transformation, travail sur soi (topaze bleue), vérité (topaze bleue), visions.

Le mot de la fin…

La topaze, surtout la topaze dorée, est donc une pierre qui répond à de nombreuses problématiques et peut nous accompagner pour de nombreux usages. C’est une pierre très complète qui a en plus le bon goût d’être très belle et intéressante dans sa composition. 

Pour conclure, selon Gérard Cazals, le message de la topaze est le suivant : “Les énergies du soleil et de la lune sont le reflet de l’alternance masculin/féminin, positif/négatif. Intégrer et harmoniser ces énergies complémentaires est la tâche de tout être humain.”

Je vous laisse méditer sur cela… Vous pouvez aussi consulter les précédents articles de ma série sur les pierres du mois.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine, pour un article consacré à la présentation du Futhark, « l’alphabet » runique ancien des populations scandinaves.

D’ici là, prenez soin de vous et que Mélusine vous garde…

Amélie la sorcière

Sources

  • La Quintessence des Pierres, 56 pierres au cœur de notre vie” de Gérard Cazals
  • Encyclopédie des cristaux” de Judy Hall
  • Le grand livre des correspondances” de Sandra Kynes
  • « Les pierres de notre bien-être selon Hildegarde de Bingen » de Sophie Macheteau
  • Le site France Minéraux
  • Ma formation de Conseiller·e en Lithothérapie, ainsi que les connaissances que j’ai glané au fil des années
  • Article Wikipédia sur la Topaze
  • Base de données de gemmologie
Fav & Follow si vous avez aimé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.