Pierre du mois #10 – Août : Le Péridot

Alors que, pour quelques temps, le soleil reprend sa place après un temps de pluie, me voilà pour vous parler d’une pierre solaire qui se montre fort bien utile pour nous aider à nous épanouir en toute confiance.

Aux multiples nuances de vert, elle est une lumière dans la nuit qui nous guide pour quitter ce qui nous empêche d’évoluer. Aujourd’hui, je vous présente donc la pierre du mois d’Août : le Péridot.

Différents cristaux bruts de péridot, mis en tas, dans différentes formes et différentes nuances de verts, et une gemme taillée et facettée de péridot, posée par-dessus. Le tout sur un fond blanc.
Cristaux bruts de péridot et gemme taillée de péridot – par Sara Abey
Avertissement : la lithothérapie ne peut remplacer un suivi médical ou psychologique professionnel. C'est une aide palliative, un soutien, mais en aucun cas un médicament ni un traitement miracle. De plus, les énergies des pierres sont subtiles et leur efficacité dépendant de notre propre énergie, les résultats ne peuvent être garantis ni égaux d'une personne à l'autre. Cette démarche doit être effectuée en toute conscience des limites de la lithothérapie et de nos propres limites.

Carte d’identité du Péridot

Composition chimique : Silicate de magnésium ferreux,  (Mg, Fe)2SiO4

Catégorie : Silicates (nésosilicates), groupe de l’olivine (série minérale forstérite)

Dureté : 6,5 à 7

Densité : 3,2 à 3,6

Système cristallin : orthorhombique

Formation : magmatique

Couleur du trait : blanc

Gisements / provenance : Afrique du Sud, Arabie Saoudite, Australie, Birmanie, Brésil, Canada, Chine, Égypte, États-Unis*, Îles Canaries, Irlande, Italie, Kenya, Mexique, Norvège, Pakistan*, Russie, Sri Lanka, Tanzanie, Vietnam, Zaïre (*principaux gisements actuels)

Couleur : vert (des nuances « tilleul » à « olive », plus précisément du vert jaune au vert brunâtre)

Signes du zodiaque : Taureau, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne

Numérologie : 5 & 6

Planètes / astres : Vénus, Mercure, Soleil, Pluton, Saturne

Élément : Feu & Terre (+ Bois dans les éléments asiatiques)

Centres énergétiques (chakras) : Cœur & Plexus solaire

A noter que si le péridot est la pierre de naissance du mois d’Août, c’est aussi la pierre liée à la 16ème année (car oui, il y a aussi des pierres pour les différents âges de la vie, pas juste pour les naissances et les noces).

Origine & formation du Péridot

Avec le diamant, le péridot est un exception : sa formation a eu lieu dans le manteau supérieur de la Terre, bien plus profondément que dans la croûte terrestre où se sont formés les autres minéraux. Cette formation s’est faite à des températures et des pressions pour le moins extrêmes, pour ensuite se faire projeter à la surface par le magma suite aux activités tectoniques et volcaniques.

Le péridot appartient au groupe des olivines, et en est l’espèce de qualité gemme (de la série forstérite, l’autre série constituant l’olivine étant la fayalite). Pierre idiochromatique, sa couleur est toujours verte : c’est la proportion de fer, de nickel et de chrome qui donnent la nuance précise de la pierre, allant d’un vert olive à un vert jaune (à savoir que c’est quand le fer est présent en dessous de 15% et qu’il y a du chrome et du nickel que le vert est le plus intense). A noter également que sa couleur ne faiblit pas dans la pénombre.

Faisant partie des nésosilicates, le péridot est composé de tétraèdres isolés, formant des « îlots », et il ne forme le plus souvent que des petits cristaux (il est rare d’en trouver à plus de quelques dizaines de grammes…) : la pièce la plus connue, conservée au Smithsonian Museum de Washington, ne pèse que 310 carats (soit 62 grammes) !

Dernier point, et non des moindres : le péridot est la seule gemme connue qui a également une origine extraterrestre ! Oui, vous avez bien lu. Sa formation daterait de 4,6 milliards d’années (l’âge du système solaire) et la NASA a découvert sa présence sur Mars et sur la Lune, et l’on trouve aussi des cristaux de péridot dans certaines météorites (les pallasites ou palladots).

Un peu d’histoire

Connu sous son ancien nom, chrysolite (du grec, signifiant « pierre d’or », et utilisé pour d’autres pierres donc abandonné aujourd’hui concernant les olivines), le péridot tirerait son nom actuel soit de l’arabe « faridat » (pour « pierre précieuse » ou « perle ») soit du latin (lui-même dérivé du grec) « paederos » (qui désignait durant l’Antiquité l’améthyste ou l’opale).

Le péridot est connu et plébiscité en Égypte, dès 1500 avant notre ère. Beaucoup de bijoux en péridot de l’époque ont été souvent confondus avec l’émeraude par les historiens (les célèbres émeraudes de Cléopâtre étaient en réalité des péridots). Dans la culture égyptienne, le péridot est aussi important que le lapis-lazuli. Précieusement gardé, le péridot était aussi connu en Grèce dans la bijouterie, et souvent porté par les sultans ottomans. A cette époque, le péridot se trouvait principalement sur l’île de Topazos (aujourd’hui Zabargad), dans la mer Rouge (on le nomma d’ailleurs à tort topaze), et la pierre est décrite par Pline l’Ancien sous ces termes : « il réunit la transparence du cristal, le vert particulier de l’air… Nulle pierre n’a une plus belle eau ; nulle ne captive plus agréablement et plus doucement les yeux« .

Le péridot est ensuite arrivé en Europe par les Croisés (ce qui lui donna un autre nom : la « pierre des chevaliers »), et on l’a beaucoup employé au Moyen Âge dans les ornements d’églises et d’objets de culte (on en trouve un parfait exemple dans la cathédrale de Cologne, avec le grand péridot qui trône sur le sanctuaire des rois mages). Mais il fut finalement délaissé et il faut attendre la période baroque pour que le péridot soit à nouveau très apprécié, pour ensuite retomber, encore, dans l’oubli… cette alternance est d’ailleurs typique de l’histoire du péridot. Notons également que Napoléon a offert un péridot à Joséphine de Beauharnais, en gage de son amour.

Enfin, le péridot fait aussi partie d’autres cultures dans le monde : à Hawaï, notamment, il est dit que ces pierres sont en réalité les larmes de la déesse Pelé. Et le péridot est également présent dans la Bible : dans l’Apocalypse de Jean, il fait partie des douze pierres constituant la Jérusalem céleste.

Amas de péridot, vert clair, sur fond noir.
Cristaux de péridot, Pakistan – par Parent Géry

Propriétés du Péridot

Le péridot est doté d’une énergie double selon la tradition énergétique chinoise : d’un côté, le feu, car elle est solaire, rayonnante, tout autant qu’éruptive et réchauffante, et de l’autre côté le bois, pour son lien avec le renouveau, la croissance et le printemps.

Pierre de guérison, le péridot est traditionnellement associé à la prospérité et à la fécondité : le christianisme le décrit comme « l’éclat du soleil fécond », en Inde on l’utilise pour honorer Lakshmi (déesse hindoue de la fortune et de l’abondance), les romains le liaient à la déesse Pax (pour la paix autant que la prospérité), et les grecs le reliaient à Perséphone (déesse du printemps, du renouveau et de la célébration).

Sur le plan physique

Le péridot est une excellente pierre pour tout ce qui est lié au système digestif, particulièrement si cela concerne les intestins, le pancréas ou la vésicule biliaire. Les égyptiens l’utilisaient par ailleurs pour soigner le foie. Cette pierre peut s’avérer utile pour soutenir les soins en cas d’ulcère à l’estomac. Plus globalement, le péridot détoxifie le corps, apaise la fièvre, diminue la fatigue et la lassitude. Il est énergisant, reconstituant, purifiant et harmonisant.

Une autre application est le soulagement de l’asthme : on expose le péridot au soleil avant de le placer sur le corps, au niveau des poumons. Et en agissant sur l’évacuation des toxines, le péridot contribue également à l’embellissement de la peau (on peut également s’en servir en eau de gemme pour aider à traiter certains problèmes de peau), ainsi qu’à l’apaisement de la douleur des piqûres d’insectes.

On conseille également le péridot pendant la grossesse et pendant l’accouchement pour renforcer l’endurance de la personne qui est en travail et faciliter la naissance de l’enfant.

Sur le plan psychique

Spirituellement, le péridot correspond au chemin de la conscience à travers l’âme, et cette pierre incarne parfaitement l’alternance entre ombre et lumière qui se produit en nous. Ainsi, le péridot donne de la force pour ne pas se laisser influencer par les énergies négatives : cette pierre est donc idéale pour les personnes qui subissent ces influences, pour les en protéger (dans ce cas, le péridot agit un peu comme l’œil de tigre, en réveillant notre force intérieure et en renforçant notre détermination). Cette réputation d’éloigner les démons et les mauvais esprits est d’ailleurs ancienne, et est en réalité liée à la structure même du péridot : sa qualité de nésosilicate fait qu’il renforce l’individualité, l’unicité, l’indépendance, et le rend peu perméable aux influences négatives extérieures. Sa teneur en fer et magnésium participe également à cette action de renforcement.

Le péridot a donc une énergie solaire régénérante, qui agit aussi sur le plan psychique et émotionnel. Il permet de travailler sur les peurs, la culpabilité, le ressentiment, ou encore le désespoir, et très particulièrement sur la jalousie (puisque ce sentiment provient d’un manque d’estime de soi, d’une dévalorisation personnelle, poussant à envier les autres). Une des leçons du péridot est qu’il est contre-productif de continuer à s’accrocher aux gens ou au passé. Il est par ailleurs particulièrement conseillé pour les personnes ayant du mal à accepter leur propre culpabilité et qui rejette leurs fautes sur les autres.

On associe généralement le péridot au point énergétique (chakra) du cœur, mais en réalité il est plus une pierre de lien entre le plexus solaire et le cœur qu’une pierre d’ouverture du cœur à proprement parler. Ainsi, cette pierre aide à unifier la personnalité et le cœur : elle pousse à oser vivre selon la vérité de notre cœur, sans plier face aux idées reçues et aux jugements de notre entourage ou aux normes de la bienséance. Et tout en faisant cela, le péridot aide aussi à tempérer les excès d’ego, pouvant s’exprimer par l’impatience, la critique, le mépris, ou la colère. En outre, cette pierre stimule la capacité d’apprentissage et l’initiative.

Côté protection psychique et spirituelle, le péridot offre une barrière à l’aura, afin qu’elle ne soit pas polluée par des énergie négatives. Et il permet même de changer ce négatif en positif. Par son action d’aide à comprendre notre vie, et à nous détacher du passé (sans oublier d’en tirer des leçons), le péridot aide à aller de l’avant, et donc à procéder aux changements qui nous sont nécessaires pour évoluer.

Morceau de péridot, sur fond blanc, éclairé sur la partie supérieure de l'image.
Péridot, Pakistan – par Jarno

Conseils divers

Le péridot est réputé pour être une pierre solitaire : c’est à dire qu’il accepte difficilement la présence d’autres pierres, notamment au contact. En effet, le péridot cherche alors à dominer les autres pierres, ce qui l’éloigne de ses vocations thérapeutiques…

Le péridot, bien qu’étant une pierre dure, est fragile et sensible aux chocs (notamment thermiques), à la pression, et aux acides (y compris vinaigre ménager, même dilué). S’il est porté en bague, il est vivement recommandé d’utiliser un montage en serti clos afin de bien protéger la pierre. A noter que l’or jaune est le meilleur métal à associer au péridot.

En terme d’entretien, le péridot accepte toutes les méthodes de purification (eau, sel, encens, terre), et il se recharge au soleil et/ou par amas/géode de quartz.

Enfin, en sorcellerie, le péridot est lié aux pouvoirs, problèmes et intentions qui suivent : abondance, accroissement, ancrage, argent, bien-être, bonheur, calme, cauchemars, changements, clairvoyance, colère, commencements, croissance (émotionnelle, psychique), émotions, enchantement, énergie (générale, réception), équilibre, force, guérison, inspiration, la vue, lumière, magie nocturne, négativité, obstacles, paix, peur, pouvoir occulte, prophétie, prospérité, protection, purification, réconfort (l’attirer), relations (guérir), renaissance / renouveau, réussite, richesse, sagesse, sommeil, stimulation mentale, stress, voyage.

Le mot de la fin…

Le péridot est donc une pierre solaire puissante, capable de transcender nos obstacles et de nous donner la force et le courage suffisant pour affronter nos peurs et pour combattre nos propres démons. Cette pierre est là pour nous révéler à nous-mêmes, afin de vivre pleinement.

Pour conclure, selon Gérard Cazals, le message du péridot est le suivant : “L’incarnation est un processus d’individualisation. Préserver cette individualité et développer ses qualités propres, en relation harmonieuse avec les autres, est la tâche de tout être humain.”

Je vous laisse méditer sur cela… Vous pouvez aussi consulter les précédents articles de ma série sur les pierres du mois.

A vendredi prochain, pour un nouvel article dans lequel je vous parlerais du dieu nordique Loki, le dieu farceur mais pas que

D’ici là, prenez soin de vous et que Mélusine vous garde…

Amélie la sorcière

Sources

  • La Quintessence des Pierres, 56 pierres au cœur de notre vie” de Gérard Cazals
  • Encyclopédie des cristaux” de Judy Hall
  • Le grand livre des correspondances” de Sandra Kynes
  • « Les pierres de notre bien-être selon Hildegarde de Bingen » de Sophie Macheteau
  • Le site de Mrs.Kuartz
  • Le site France Minéraux
  • Ma formation de Conseillère en Lithothérapie, ainsi que les connaissances que j’ai glané au fil des années
  • Article Wikipédia sur le Péridot
Fav & Follow si vous avez aimé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.