L’Oracle III-IX

Aujourd’hui je vous présente un nouveau jeu de cartes qui vient tout juste de rejoindre ma petite collection qui grandit petit à petit. C’est le deuxième projet de cartes de saon créateurices et on peut dire qu’iel n’a pas lésiné sur la qualité !

Bien éloigné de son grand frère et pourtant assez similaires sur certains points, je l’ai adopté avant même son arrivée chez moi, à force d’en voir des photos un peu partout sur les réseaux… Alors maintenant que je l’ai entre mes mains, je vous fais découvrir l’Oracle III-IX.

Sur un tissu gris sont posés un petit livret, le boîtier de l’oracle, un paquet de cartes dont on ne voit que le dos, et en-dessous quatre puis trois cartes face visible représentant de gauche à droite et de bas en haut Travail, Nourrir, Potentiel, Lune, Prière, Futur, et Offrande.
L’Oracle III-IX de Mrs.Krobb - @La Tanière de Mélusine

Qui se cache derrière l’Oracle III-IX ?

Nul·le autre que lae créateurice du Tarot de la Fortune que j’avais déjà présenté l’année dernière.

Comme je l’expliquais à l’époque, on trouve derrière Mrs.Krobb (son identité sur les réseaux) et Mrs.Kuartz (sa boutique), Noémie, jeune trentenaire non-binaire aux multiples casquettes. Illustrateurice et libraire de formation, iel s’est ouvert·e à la cartomancie, à l’astrologie et à la lithothérapie (et plus globalement à la sorcellerie) il y a moins de dix ans.

C’est une personne douce, pétillante, toujours de bons conseils, et qui nous régale par sa culture et ses nombreuses connaissances : c’est une véritable mine d’informations dans ses domaines de prédilection ! En outre sa bienveillance et sa clairvoyance en font un·e cartomancien·ne que beaucoup de personnes dans le milieu plébiscitent. En bref, sa réputation n’est plus à faire.

Je le redis encore aujourd’hui, c’est une des meilleures rencontres qu’il m’ait été donné de faire sur les réseaux sociaux, et c’est un énorme plaisir d’avoir pu contribuer à la réussite d’un de ses projets (le TDLF donc) et d’aujourd’hui pouvoir découvrir et vous faire découvrir son deuxième « bébé ». 

Pourquoi « l’Oracle III-IX » ?

Il est vrai que « Oracle 3-9 », cela peut paraître étrange… C’est un drôle de matricule pour des cartes divinatoires… Mais comme on pouvait s’y attendre avec Mrs.Kuartz, si les mots ont beaucoup de sens, les nombres en ont davantage !

Ici en l’occurrence, il est question d’astrologie et plus particulièrement de deux Maisons (parmi les 12 « Domaines de vie »). Le 3 représente le quotidien, l’entourage familier, la communication, l’école, ainsi que la spiritualité, les déesses (l’Oracle est d’ailleurs dédié personnellement par Mrs.Kuartz à Déméter) et la cartomancie. Très à propos, n’est-il pas ? Quant au 9 (dont j’ai déjà parlé dans un article sur ses nombreuses symboliques), il fait référence à la foi, à la religion, aux études, aux voyages, à la philosophie, aux valeurs, à l’astrologie, et aux dieux. De quoi donner quelques idées sur ses énergies…

En ce qui concerne le « pourquoi du comment » de ce choix de nom, je laisse encore une fois la parole à lae créateurice de l’Oracle II-IX :

« J’ai choisi de nommer l’oracle selon cet axe de maisons, car il représente pour moi le but premier de cet oracle (comme de nombreux autres systèmes de divination): entrer en contact avec plus grand que soi afin de le rendre plus familier et apprendre à le comprendre, voire à le servir ; progresser dans son cheminement spirituel et personnel ; trouver des réponses «ailleurs» ; lier le petit et le grand.« 

Vous l’aurez donc sans doute compris, cet oracle est particulièrement adapté pour les questions d’ordre spirituel, qu’il s’agisse de se connecter aux mondes subtils, aux énergies des planètes ou des éléments, ou pour le travail avec les divinités, quelles qu’elles soient. C’est oracle a d’ailleurs été pensé pour servir sur un autel. Cela étant dit, comme tout oracle, il peut aussi répondre à bien d’autres besoins dans d’autres domaines…

Que se cache-t-il dans l’Oracle III-IX ?

Le petite frère du Tarot de la Fortune (surnommé le TDLF) a été plus rapide à être créé, et pour cause : ce fut une sorte de « bébé surprise »… Voici un extrait de l’histoire de ces Oracle haut en couleurs, que l’on peut trouver sur le compte Instagram @tarot.de.la.fortune :

« Cet oracle n’était pas prévu au programme : à la base j’en ai un autre en préparation, depuis longtemps. Ça m’est venu une nuit avant de dormir, et vous savez comment c’est. J’ai donc commencé à noter 50 mots-clés, qui seraient de bons concepts d’oracle. Je me suis demandé pourquoi ce besoin pressant, sachant que j’ai plusieurs decks qui répondent déjà à tout. Et j’ai compris qu’il me fallait un oracle que je laisserais sur mon autel. Pourtant, c’était une période de creux créatif, en plein milieu de l’hiver. Mais j’ai senti qu’il fallait que ça aille vite, que l’important c’était de faire un deck simple, rapide et efficace. Une offrande créative. En moins d’un mois, c’était bouclé.« 

L’Oracle III-IX a été dévoilé le mercredi 13 Avril 2022, avec une possibilité de précommande directement sur le site de Mrs.Kuartz. 

Les deck est composé de 67 cartes, avec une illustration plus ou moins facile à comprendre et un mot clé lié, divisées en 7 différentes séries thématiques : Le système solaire (Soleil, Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, et Pluton), Sur Terre/l’environnement/l’ancrage (Jour, Nuit, Air, Feu, Eau, Terre, Racines, Structure, Territoire, et Source), Les réponses directes (Début, Fin, Oui, Non, Plus, Moins, Passé, Présent, Future, et Patience), L’expérimentation (Potentiel, Mental, Jeu, Création, Changer, Simplifier, Choix, Équilibre, Travail, et Récolte), Communication et relation (Rêve, Vision, Message, Vérification, Prière, Ensemble, Engagement, Nourrir, Offrande, et Une Autre Entité), Les sentiments/sensations (Foi, Confiance, Humilité, Pardon, Besoin, Gratitude, Liberté, Solitude, et Déconnexion), et Les restrictions/rectifications (Sacrifier, Limites, Blocage, Déviation, Avertissement, Offense, Protection, et Purification).

Le tout est livré dans un boîtier « tuck-box » (un format classique, comme pour le TDLF) contenant également un mini-livret avec quelques explications sur l’Oracle et les mots clés pour interpréter chaque cartes (excepté pour la série des réponses directes).

Montage photo présentant les 67 carte en 7 séries thématiques : le système solaire, sur Terre/l’environnement/l’ancrage, les réponses directes, l’expérimentation, communication et relation, les sentiments/sensations, et les restrictions/rectifications.
Un Oracle coloré aux thèmes variés - @La Tanière de Mélusine

A la découverte de l’Oracle III-IX

Je l’attendais tellement cet Oracle que j’ai eu grand peine à attendre avant de commencer à m’en servir. Et à l’instar de son grand frère le TDLF, c’est d’abord le mot douceur qui m’est venu à l’esprit, et je pense que la plupart des personnes ayant acquit ce petit bijou ont pensé à la même chose…

Parce que la première chose qu’on a en main, c’est le boîtier, qui a une finition mate et douce, ainsi qu’un design que je qualifierais de « paisible », tant par le choix des trois yeux illustrés dans le bas que dans le choix des couleurs (un mélange de bleu turquoise et de violet, avec une impression un peu vaporeuse, ce qui personnellement m’évoque une zone entre deux eaux dans les océans). Et contrairement au TDLF, ici c’est la simplicité qui règne.

A l’intérieur du boîtier, on retrouve donc les 67 cartes, là encore avec une finition mate et encore plus douce (on ne se lasse pas de passer les doigts dessus tellement c’est agréable !), et bien sûr le petit livret de 16 pages. Simplicité on vous a dit.

Les cartes font 7cm sur 10cm, un format ni trop petit ni trop grand, pour moi c’est plutôt idéal (pour donne rune idée, c’est la moitié de la taille des cartes de beaucoup d’oracles qu’on peut trouver sur le marché). C’est donc un format qu’on peut mettre dans son sac, et de prime abord la fermeture du boîtier m’a l’air plutôt solide (à dire vrai, j’ai même un peu galéré à la première ouverture, mais jusque là rien de bien étonnant).

Concernant le livret, on revient encore à la simplicité : c’est lisible, suffisamment aéré, clair, précis, concis. Pas besoin de davantage.

Premier vrai contact avec l’Oracle III-IX

Comme je le mentionnais plus tôt, le premier contact physique avec les cartes est doux, à la fois par le toucher et par les teintes et le design utilisé. Evidemment, avec un dos de carte dans des nuances de violets, cela ne pouvait que me plaire !

J’ai bien entendu attendu de purifier et d’harmoniser le deck avant de m’en servir, mais j’ai tout de même pris le temps d’observer un peu chaque carte selon la structure dans laquelle Mrs.Kuartz les avait rangé, en suivant le livret. Cela m’a déjà permis de me faire une première impression sur ces cartes aussi diverses que variées.

La série de 10 cartes des planètes et astres saura titiller les astrologues : en plus d’une illustration de la planète/astre et du nom, il y a également, parfaitement intégré à l’ensemble, le symbole astrologique de chaque planète/astre. Bien entendu, le choix des couleurs dans cette série n’est pas un hasard…

La série « Sur Terre / l’environnement / l’ancrage » comporte elle aussi 10 cartes, dont les illustrations parlent d’elles-mêmes. A l’instar des planètes/astres, les quatre éléments voient leur symbole intégré au dessin, de manière tout à fait judicieuse et harmonieuse, à mon humble avis. Sans aucune surprise, la carte de l’Eau me plaît énormément (et pourtant, le bleu est loin d’être une couleur que j’affectionne). A l’inverse, la carte Structure me met un peu mal à l’aise…

Concernant la série des réponses directes (toujours 10 cartes), on revient à la simplicité. Rien d’étonnant donc que Mrs.Kuartz ait fait le choix de ne pas noter de mots-clés pour ces cartes précises. J’aime beaucoup le trio Passé/Présent/Futur (en particulier cette dernière carte qui est violette !) et je suis également un peu mal à l’aise avec la carte Fin…

On passe à présent à la série de l’expérimentation (10 cartes également) qui contient plusieurs cartes avec des mélanges de couleurs : cela me fait l’effet d’une palette d’artiste, j’aime beaucoup. Ici, certaines illustration peuvent paraître abstraite et moins évidentes à interpréter. Mais peut être est-ce là tout l’enjeu de cette série : expérimenter. Big up à la carte du Choix et à sa référence cinématographique bien connue avec les deux mains présentant chacune une pilule de deux couleurs différentes… J’aime également beaucoup la carte Travail qui me rappelle le vieux cartable de ma mère enseignante, dans lequel j’aimais fouiller pour sentir l’odeur de vieux cuir.

Nous voilà ensuite à la série Communication et relation (10 cartes), qui contient mes cartes préférées : Prière, Nourrir, et Offrande. Les illustrations sont là encore suffisamment claires pour des interprétations limpides. J’aime particulièrement cette série pour les différents duo de cartes qu’elle comporte : Rêve/Vision, Message/Vérification, et Ensemble/Engagement peuvent raconter une histoire lorsqu’elles sont côte à côte…

On arrive aux sentiments/sensations. Cette fois, il n’y a que 9 cartes, et mises à part Solitude et Déconnexion, je trouve que toutes dégagent une aura de douceur et de bienveillance. Ici également, le choix des couleurs est très intéressant et fort à propos.

Enfin, la dernière série, qui elle ne compte plus que 8 cartes, sur les restrictions/rectifications. Sans aucun doute la série qui me plaît le moins, néanmoins je la trouve tout aussi belle que les autres.

Et les tirages ? J’en ai fais trois pour le moment. Le premier, au moment de la purification/mise en harmonie, m’a donné un peu de mal, le lien n’était pas encore fait et je ressentais mal les cartes. Pour autant, les trois que j’ai tiré m’ont donné la matière pour faire mes dévotions à la pleine lune le soir même, ce ne fut donc pas inutile. Les deux autres ce sont beaucoup mieux passés et je dois avouer que j’aime énormément ce que dégage cet oracle. Je crois avec une forte conviction que mon travail avec cet oracle sera bien agréable et productif !

Main présentant le deck en entier, en éventail, faces visibles, pour bien montrer les nuances de couleurs. Derrière on voit le livret et le boîtier du jeu.
Premier contact avec l’Oracle III-IX - @La Tanière de Mélusine

Comme je l’ai notifié à Mrs.Kuartz, sur ses énergies j’y retrouve un peu le TDLF, qui est à la fois doux et ferme : c’est un Oracle qui sait dire els choses avec tact, mais qui visiblement n’hésite pas à mettre le doigt là où ça fait mal quand il le faut…

Je ne regrette donc absolument pas d’avoir à nouveau fait confiance au travail et au talent de Mrs.Kuartz, et je ne peux que vous recommander de suivre cette merveilleuse personne sur ses différents réseaux !

Je m’arrête ici pour aujourd’hui, j’espère en tous cas que tout cela vous aura (re)donné envie de (re)découvrir le travail de Mrs.Krobb (je vous ai mis les liens vers ses différentes pages tout en bas de cet article). Si vous voulez vous procurer un exemple de ce bel oracle, dépêchez-vous il en reste très très peu (6 en stock à l’heure où j’écris ces mots)…

Le prochain article sera du même acabit puisque je vous présenterais un autre Tarot qui rejoint ma collection…

Prenez soin de vous et que Mélusine vous garde…

Amélie la sorcière

Liens

Fav & Follow si vous avez aimé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.