Pleine Lune & Lune Bleue

La Lune est au cœur des pratiques de beaucoup de sorcier·e·s. L’observer et suivre ses phases permet de faire coïncider nos activités avec les énergies diverses dégagées par cet astre, qui reste encore synonyme de mystères.

Evidemment, un des moments phares du cycle lunaire – le préféré pour énormément de personnes – est la Pleine Lune. Nous allons donc aujourd’hui décortiquer cette phase si spéciale. Et puisque ce mois d’octobre se termine avec une Pleine Lune notable, nous parlerons également de la fameuse Lune Bleue…

Photo de la Pleine Lune entourée de nuages.
Photo par Justin T'annix - sur Pixabay

Une douzaine de Lunes girondes…

Je l’expliquais dans l’article sur les phases lunaires : il se passe environ 29,5 jours entre chaque Pleine Lune. En une année, il se produit donc douze Pleines Lunes. Une par mois, donc, en toute logique.

Mais une année terrestre compte plus de jours que douze cycles lunaires, ainsi, il y a régulièrement (tous les deux à trois ans) treize Pleines Lunes, comme cette année 2020. Cette lune supplémentaire donne lieu à la fameuse Lune Bleue dont je parlerais plus loin dans l’article.

A noter qu’il peut arriver qu’il n’y ai pas de Pleine Lune en Février, du fait que lors des années non-bissextiles ce mois ne compte que 28 jours, et on aura alors deux mois avec deux Pleines Lunes. Cela arrive environ quatre fois par siècle (les récentes « doubles Lunes Bleues » ont eu lieu en 1961, 1999 et 2018). 

Au clair de la Lune…

Côté technique, on dit que la Lune est Pleine lorsqu’elle se trouve en opposition au Soleil par rapport à la Terre. Puisqu’elle est face au Soleil en journée, on ne peut donc voir la Lune que la nuit durant cette phase (on pourrait réduire cela à « un astre se lève tandis que l’autre se couche »). Notons aussi que, puisque Soleil et Lune s’opposent lors de cette phase, et que le Soleil est haut dans le ciel en été, on verra alors la Lune sur un axe bas à cette période de l’année (et inversement en hiver). Par ailleurs, bien qu’on puisse ressentir ses effets pendant trois jours avant et après, la Lune n’est réellement Pleine que durant un court moment. Cela est du au simple fait qu’elle est constamment en mouvement en orbite autour de la Terre.

Pour le reste de l’année 2020, les prochaines Pleines Lunes seront donc :

  • le 31 Octobre à 15h51 
  • le 30 Novembre à 10h32
  • le 30 Décembre à 04h30

La Pleine Lune en action…

Que l’on soit versé·e dans la sorcellerie ou non, tout le monde a entendu parler des effets de la Pleine Lune. Son influence est multiple, et elle agit tout autant sur la planète elle-même, sur les plantes (j’en ai déjà parlé dans l’article sur les phases lunaires), que sur tous les animaux qui la peuplent, espèce humaine comprise.

Lune & Faune

L’influence de la Lune agit principalement sur le comportement des animaux, en perturbant notamment le cycle de production de la mélatonine (dite « hormone du sommeil »). Des études sur la fréquentation des cliniques vétérinaires auraient montré une plus forte activité pendant la Pleine Lune. Les prédateurs (dont font partie les chiens et les chats) seraient plus actifs à cette période, courant ainsi plus de risques de subir des blessures ou des problèmes cardiaques. Beaucoup de personnes disent, par ailleurs, que leurs animaux domestiques semblent bien plus agités à la Pleine Lune qu’en temps normal… 

Puisque les prédateurs nocturnes sont plus actifs à la Pleine Lune, les proies adaptent leur comportement et sont, à l’inverse, plus discrètes, quand bien même elles seraient crépusculaires ou nocturnes elles-mêmes. 

Lune & Humain

En ce qui nous concerne, il y a à la fois du vrai et du faux…

Si la Lune agit sur la production de mélatonine des autres animaux, il en va de même pour nous. Ainsi, bien que cela ne soit pas totalement démontré (du au fait que toutes les études sur le sujet n’ont pas eu les mêmes résultats et peuvent se contredire), il est certain que la Lune influe sur notre sommeil plus fortement lorsqu’elle est Pleine. Son effet le plus notable n’étant pas qu’elle nous empêche de dormir mais plutôt qu’elle accroît le temps d’endormissement tout en réduisant la durée du sommeil profond (d’où cette impression de mal dormir). 

Mais l’effet le plus impressionnant (et fortement négatif) sur notre comportement est lié aux délits : des études auraient prouvé qu’à la Pleine Lune il y a une augmentation dans plusieurs catégories de faits répréhensibles (viol, vol avec agression, cambriolage, vols et larcins, vol d’automobiles, infractions contre des familles et enfants, ivresse et troubles à l’ordre public). Ceci, pour le coup, n’est vraiment pas un mythe !

Là où en revanche rien n’est prouvé, et où il semblerait même que tout soit fantasmé, c’est sur l’augmentation des blessures graves, traumatismes et accouchements lors de la Pleine Lune. Il n’y aurait pas non plus de lien entre les troubles psychiatriques ou l’épilepsie et cette phase lunaire précise. La seule occurrence dans les études étant une légère augmentation des appels auprès de psychiatres/psychologues pour angoisses ou dépression.

Lune & Magie

Pour ce qui concerne la pratique de la sorcellerie, la Pleine Lune est une période très chargée spirituellement. Il ne faut donc pas oublier de se protéger contre certaines énergies qu’on ne voudrait pas voir s’accrocher à nous (n’hésitez pas à consulter mon précédent article sur la protection pour en savoir plus).

En effet, pendant la Pleine Lune, l’intensité énergétique est au plus haut. Les rituels et sorts de protection et de purification sont grandement favorisés, mais cela ne veut pas dire que l’on doit se limiter à ces domaines. L’intuition et la créativité étant également favorisées, tout ce qui est lié aux rêves, à la divination et aux activités extra-sensorielles en général est influencé.

La Pleine Lune rime avec aboutissement et accomplissement : c’est donc le moment propice pour remercier et faire le bilan. On remercie la Lune et la Nature (on peut par exemple écrire une liste de tout ce pour quoi on est reconnaissant·e et la lire à la Lune). On passe un moment de calme à observer l’astre nocturne (à condition que le ciel ne soit hélas pas trop nuageux). Et on se prépare à l’introspection…

On peut méditer pour s’ancrer (ne jamais négliger l’ancrage !). Débuter un travail de « shadow work » à la pleine Lune peut aussi être une bonne chose, en commençant par faire le bilan du dernier cycle lunaire, puis de l’année écoulée, puis de notre vie… Attention toutefois à être suffisamment en forme – physiquement ET moralement – car cela peut nous mettre à rude épreuve. Je ferais un article sur cela plus tard.

On profite du rayonnement de la Pleine Lune pour faire de l’eau de lune et pour recharger nos pierres (du moins pour celles qui supportent, renseignez-vous bien avant). Il est aussi possible, pour les moins frileux·ses, de faire un bain de Lune : il suffit de laisser son corps profiter des rayons de la Lune (bien sûr, vous n’êtes pas obligé·e·s de vous mettre totalement nu·e·s, surtout quand on arrive à des températures plus que fraîches la nuit, ne vous rendez pas malades non plus). La méditation peut se faire à ce moment-là, d’ailleurs.

Enfin, selon nos croyances, on célèbre la Lune et les divinités qui y sont associées. Hécate, Artémis, Diane, Séléné, Freyja,… N’oubliez pas les offrandes propres à chacune de ces déités, ni les formules de politesse !

Les Pleines Lunes dans la Roue des Saisons

Tout comme les grandes célébrations païennes, les Pleines Lunes sont cycliques et chacune a été nommée selon ce qui la caractérise. Ces noms varient parfois d’une tradition à l’autre… aussi je vais ici reprendre ceux que j’utilise dans ma pratique et qui sont, d’après ce que j’ai pu constater, les noms les plus courants. Ils seraient issus du chamanisme amérindiens et font grandement sens par leur justesse et leur signification.

Janvier : Lune du Loup

Jadis, c’est à cette période que les loups s’approchaient le plus des villages et hurlaient de faim, au cœur de l’hiver. La Lune apporte force et protection et annonce la fin d’un cycle et le début d’un nouveau.

Cette Lune est particulièrement propice pour les correspondances suivantes : augmentation, chance, communication (avec les esprits ou en général), créativité, débuts, détermination, endurance, expression, féminité, guérison, loyauté, méditation, nuit, obscurité, passivité, pouvoirs psychiques, prospérité, purification, réceptivité, renouveau, soins personnels, surmonter les obstacles, survie, travail, trouver son chemin.

Février : Lune des Neiges

Période où les chutes de neige étaient les plus intenses et où le froid extrême engendrait souvent la faim. La Lune nous permet d’avoir un regard plus clair sur notre état intérieur.

Cette Lune est particulièrement propice pour les correspondances suivantes : consécration, domesticité, famille, frontières, générosité, paix, pouvoirs psychiques.

Mars : Lune des Vers / de la Sève

Le Printemps arrive, les vers remontent à la surface et la sève commence à couler des érables (et globalement remontent dans les arbres pour nourrir les feuilles naissantes et les bourgeons). La Lune aide à nous préparer aux changements, aux nouveaux départs.

Cette Lune est particulièrement propice pour les correspondances suivantes : bannissement, conjuration, guérison, liberté, planification, préparation, prospérité, technologie.

Avril : Lune Rose

Cette Lune fait référence aux fleurs qui poussent (souvent roses donc) et non pas à la couleur même de la Lune. Elle indique que c’est le moment propice pour passer à l’action (qu’il s’agisse de planter des herbes, faire un enfant,…).

Cette Lune est particulièrement propice pour les correspondances suivantes : amour, besoin, consécration, croissance, nouveaux départs, potentiel, relations.

Mai : Lune des Fleurs

C’est le moment où les fleurs sont le plus abondantes. La Lune aide à développer les projets, à passer à l’étape suivante, mais aussi à ranimer la flamme perdue.

Cette Lune est particulièrement propice pour les correspondances suivantes : communication avec les esprits, engagement, fondations, nettoyage, prospérité, purification, spiritualité.

Juin : Lune des Fraises

C’est le moment de commencer à récolter les fruits mûrs. La Lune nous incite à prendre soin de notre jardin intérieur et de nous concentrer sur le domaine affectif.

Cette Lune est particulièrement propice pour les correspondances suivantes : amitié, amour, changement, introspection, sagesse, survie, voyages.

Juillet : Lune du Tonnerre

Cette période est chargé en événements orageux. C’est aussi le moment où les mâles cervidés sont en pleines croissance. La Lune favorise nos aptitudes psychiques mais nous invite à bien travailler les choses spirituelles. Nous pouvons récolter ce que nous avons semé et demander ce que nous souhaitons…

Cette Lune est particulièrement propice pour les correspondances suivantes : ancrage, justice, paix, pluie, purification, tempêtes, vérité.

Août : Lune de l’Esturgeon

Nommée ainsi car à cette période de l’année ce poisson se laisse plus facilement capturer. La Lune est favorable aux demandes plus personnelles et aide nos souhaits à se réaliser.

Cette Lune est particulièrement propice pour les correspondances suivantes : émotivité, générosité, opportunité, protection.

Septembre : Lune des Moissons

La fameuse « Harvest Moon », liée au solstice d’Automne (cette Pleine Lune est d’autant plus puissance lorsqu’elle a lieu précisément lors du solstice). C’est la grande période des récoltes. La Lune nous aide à trouver la vérité, elle agit sur le mental et nous invite à la prudence dans tous les domaines.

Cette Lune est particulièrement propice pour les correspondances suivantes : achèvement, dettes, divination, récolte.

Octobre : Lune du Chasseur

C’est là qu’on fait les provisions pour l’hiver. La Lune nous aide à analyser nos forces et nos faiblesses pour mieux nous diriger vers nos objectifs. Elle aide aussi dans les nouveaux challenges.

Cette Lune est particulièrement propice pour les correspondances suivantes : argent, communication avec les esprits, foyer, protection, purification.

Novembre : Lune du Castor / des Glaces

Le froid s’installe, il est  temps de sortir les fourrures. Chez les amérindiens, c’était l’époque où on posait les pièges pour capturer les castors (pour leur fourrure). La Lune favorise la divination et encourage à resserrer les liens familiaux, ainsi qu’à se recentrer sur soi pour évacuer stress et angoisses. 

Cette Lune est particulièrement propice pour les correspondances suivantes : astrologie, bonheur, compétence, cosmos, foyer, paix, préparation, révélation.

Décembre : Lune des Longues Nuits

Je ne vais pas vous faire un dessin : en Décembre, les nuits son plus longues (et il fait très froid). La Lune nous invite à analyser ce qu’il nous manque et ce qu’il nous faut apprendre pour être plus solide et fort·e.

Cette Lune est particulièrement propice pour les correspondances suivantes : bonheur, buts, convivialité, générosité, stabilité. 

La Lune Bleue

Comme je vous le disais au début de cet article, la Lune Bleue est une Lune supplémentaire. On considère généralement que cette « treizième Lune » est la deuxième Pleine Lune d’un même mois (puisque normalement il n’y a qu’une Pleine Lune par mois). Ainsi, cette année 2020, il s’agit de la Pleine Lune du 31 Octobre. 

Le nom de cette Lune ne vient évidemment pas de la teinte que prendrait l’astre (ne cherchez pas, elle ne sera pas bleue comme dans la BD des Schtroumpfs). Ce nom viendrait, selon la rumeur la plus répandue sur le sujet, d’une erreur de traduction du français (du Québec) vers l’anglais. En effet, le « double lune » français aurait été traduit en « blue moon » en anglais… Ce nom s’est ensuite retrouvé dans des expressions populaire telles que « once in a blue moon » que l’on peut comparer à l’expression française « tous les trente-six du mois ». 

En sorcellerie, cette Lune est très favorable à l’introspection, et nous incite à faire un retour sur les projets et sur nos actes passés et actuels. Il faut tirer des leçons. Cette Lune particulière favorise la réussite des actions magiques liées à la guérison, à la logique, à la concentration et à la sagesse.

Lune Bleue & Samhain

Si la Lune Bleue de 2020 est si particulière, c’est parce qu’elle tombe précisément pendant une célébration païenne, et non des moindres puisqu’il s’agit de Samhain. Cela ne se produit qu’une fois tous les dix-neuf ans (il faudra donc attendre 2039 pour que cela se reproduise). 

Samhain c’est à la fois le début et la fin de l’année pour les personnes pratiquant la sorcellerie. C’est le moment où le voile entre les mondes est le plus fin, où les frontières, les barrières, s’abaissent. C’est pour beaucoup le « nouvel an sorcier ».

Je consacrerais l’article de la semaine prochaine, pour le 23 Octobre à cette fête si spéciale pour moi (comme pour d’autres). 

Photo d'une pleine lune au-dessus des arbres.
Photo de Klaus Stebani - sur Pixabay

Cette année 2020 donc, Samhain coïncide non seulement avec une Pleine Lune mais surtout avec une Lune Bleue. Les énergies seront particulièrement fortes, intenses. Les entités, inoffensives comme dangereuses, seront de sortie !

Voilà pourquoi j’insiste bien sur la protection : n’hésitez pas à mettre le paquet ! Pour ma part, j’ai déjà commencé à préparer ma maison : les miroirs sont tous bien scellés, mes hag stones sont déjà en position. Je vais bientôt m’occuper de ma petite sorcière pour renforcer son action protectrice afin que rien n’entre par la porte d’entrée. J’appliquerais des sigils et des runes protectrices pour fermer magiquement les fenêtres, et mon compagnon va graver un Vegvisir (un puissant symbole de protection nordique) sur une tranche de noyer pour protéger notre pièce de vie.

Rien ne sera laissé au hasard, afin de pouvoir profiter sereinement de cette Pleine Lune exceptionnelle.

C’est ainsi que se conclut cet article, qui j’espère vous aura été grandement utile.

A vendredi prochain pour un nouvel article, qui sera consacré à Samhain !

Prenez soin de vous et que Mélusine vous garde…

Amélie la sorcière

Sources

Fav & Follow si vous avez aimé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.