Pierre du mois #4 – Février : L’Améthyste

S’il est une pierre célèbre, c’est bien celle-ci. Depuis l’antiquité, elle connaît un grand succès, et elle s’est imposée, au fil des siècles, comme la « reine de la lithothérapie ». Mais elle a aussi gagné sa place dans la joaillerie, et est appréciée d’un très large public.

En ce qui me concerne, il s’agit là d’une de mes deux pierres préférées (l’autre étant la fluorite). Elle est toute aussi puissante que belle, et a tout autant de bienfaits qu’elle a de formes… Laissez-moi donc vous présenter aujourd’hui la pierre du mois de Février : l’améthyste ! 

Grandes pointes d'améthyste sur un amas rocheux.
"Améthyste du Mineral Park, Evje" par l' Office de tourisme d'Arendal - Photo : Mineralparken.
Avertissement : la lithothérapie ne peut remplacer un suivi médical ou psychologique professionnel. C'est une aide palliative, un soutien, mais en aucun cas un médicament ni un traitement miracle. De plus, les énergies des pierres sont subtiles et leur efficacité dépendant de notre propre énergie, les résultats ne peuvent être garantis ni égaux d'une personne à l'autre. Cette démarche doit être effectuée en toute conscience des limites de la lithothérapie et de nos propres limites.

Carte d’identité de l’Améthyste

Composition chimique : SiO2 (dioxyde de silicium), avec inclusions de fer et/ou de manganèse

Catégorie : oxydes / silicates (famille des quartz)

Dureté : 7

Densité : 2,65

Système cristallin : trigonal (rhomboédrique)

Formation : magmatique, hydrothermale

Couleur du trait : blanc

Gisements / provenance : Afrique du Sud, Australie, Belgique, Brésil*, Canada,  États-Unis, Finlande, France, Himalaya, Inde, Madagascar, Mexique, Namibie, Sri Lanka, Russie, Uruguay*, Zambie  (*principaux pays producteurs)

Couleur : violet – très clair à foncé – à pourpre, généralement translucide mais peut être opaque

Signes du zodiaque : Principalement Verseau et Poissons, mais aussi Vierge, Sagittaire et Capricorne

Numérologie : 3

Planète / astre : Jupiter, Neptune, Pluton

Élément : Eau

Centres énergétiques (chakras) : Principalement Troisième Œil et Coronal. Sert également pour les points soma, transpersonnel et supérieurs.

A noter que l’améthyste est la pierre associée aux 48 ans de mariage. C’est aussi le nom d’un champignon de couleur violette…

Origine & formation de l’Améthyste

L’améthyste est donc un membre très apprécié de la famille des quartz. Ele est de formation hydrothermale, issue d’une solution riche en acide silicique : cette solution d’infiltre et se dépose dans les cavités et les failles des roches volcaniques (ce qui parfois forme des filons). Pour les cavités fermée tapissées de cristaux, on parle de géodes, que l’on scie généralement en deux pour la vente. La plupart des géodes du marché viennent du Brésil, mais les plus beaux cristaux, d’un beau violet intense, viennent de l’Uruguay. 

Mais il existe bien d’autres variétés, différentes tant dans leur forme que dans leur teinte. Il y a notamment :

  • les pointes prismatiques (à six faces) de Veracruz,
  • le « quartz améthysté » de Namibie (appelé aussi améthyste de Brandenberg) et qui ressemble beaucoup au cristal de roche (mais teinté en violet),
  • l’améthyste cactus (qu’on retrouve aussi sous l’appellation « quartz esprit à améthyste »), découverte en 2002, se présente comme une grosse pointe entouré d’une multitude de petits cristaux disposés sur toute sa base,
  • l’améthyste lavande, qui se compose comme une « fleur » de cristal, très clair
  • on trouve aussi l’améthyste drusiforme, ou encore en pointe, en agrégat, de forme trigone…

A noter qu’on trouve, principalement en Bolivie, des améthyste partiellement jaune, à cause d’un processus de transformation naturel (celui qui change les améthystes en citrines par chauffage, ici de manière naturelle). Ces pierres étant naturellement la combinaison entre améthyste et citrine, on les nomme amétrine.

Un peu d’histoire

Le nom « améthyste » vient du grec « a-methystos » qui veut dire « non-enivré », donnant ainsi un indice sur son utilisation première. En effet, dans la mythologie gréco-romaine, Dionysos/Bacchus verse une coupe de vin sur la statue de cristal en laquelle Artémis/Diane avait changé la nymphe Amétis (pour la protéger des ardeurs du dieu du vin et des orgies). Le cristal se teinta alors en violet, et le dieu décréta que quiconque boirait dans une coupe faite dans cette pierre ne pourrait profiter de l’ivresse du vin. Aussi, il était commun pour les romains de mettre une améthyste dans leur coupe de vin – s’ils ne buvaient pas directement dans une coupe en améthyste – pour se prémunir de l’ivresse…

L’améthyste est connue depuis l’antiquité, et fut d’abord exploitée comme pierre d’ornement, notamment par les étrusques et les égyptiens. Au Moyen Âge, l’améthyste acquit une qualité biblique, et fut décrite dans l’Apocalypse comme ornant le douzième rempart de la Jérusalem céleste. Considérée alors comme « pierre religieuse par excellence », elle orne l’anneau pastoral des évêques catholiques, mais elle est également souvent présente sur les reliques et vêtements sacerdotaux. Sacrée aussi dans le Bouddhisme, il n’est pas rare de trouver des mala (le « chapelet » bouddhiste) en améthyste. Et Hildegarde de Bingen l’utilisait pour certaines affections.

L’améthyste est devenue une pierre commune – mais toujours semi-précieuse – au cours du XXe siècle, lorsque les filons du Brésil et de l’Uruguay ont été découverts. Enfin, on retrouve l’améthyste dans la royauté, notamment sur la couronne d’Angleterre ou celle de Russie.

Deux grosses pointes d’améthystes cactus sur un socle rond transparent. Une étiquette à l’avant indique que la pierre vient d’Afrique du Sud.
"Cactus Amethyst" par cobalt123 - sur flickr

Propriétés de l’Améthyste

La plupart des améthyste ont un taux vibratoire élevé (ce qui fait qu’hélas elles ne conviennent pas à tout le monde), mais paradoxalement l’énergie dégagée est froide et rafraîchissante, si bien qu’elle calme les excès de « feu », dans tous les sens du terme. C’est la principale raison de son association à la spiritualité en général. 

De manière générale, l’améthyste est une pierre à fort pouvoir purificateur, sur tous les plans, de même qu’elle participe à harmoniser toutes les énergies (les centres énergétiques spirituels comme physique).

Sur le plan physique

Si l’améthyste est utilisée pour se prémunir de l’ivresse, elle est aussi très recommandée pour éloigner les maux de tête de toutes sortes (bien que beaucoup louent ses pouvoirs de guérison, pour ma part j’utilise cette pierre plutôt en prévention : étant migraineuse, je préfère m’en remettre à des médicaments bien plus forts pour un soulagement rapide… mais je dois admettre que je n’ai pas de maux de tête et beaucoup moins de migraines – et celles-ci sont alors moins fortes – quand je porte mes bracelets en améthyste).

L’améthyste est également connue pour son aide sur les insomnies, surtout sur les troubles de l’endormissement liés à une trop forte activité mentale. Associée au quartz rose, c’est une douce alliée pour un bon sommeil.

De part son pouvoir purificateur, « l’eau d’améthyste » peut être utilisée pour boire ou sur la peau en cas de problèmes cutanés. Par ce biais, l’améthyste aide aussi à se remettre plus vite d’accidents et de blessures. Elle est aussi une bonne alliée pour combattre les addictions. Et bien sûr, elle renforce le système immunitaire.

Enfin, Hildegarde de Bingen utilisait l’améthyste pour traiter la douleur et les affections des poumons, des intestins, de la peau et des nerfs, mais aussi… pour soigner les morsures d’araignée et pour faire fuir les serpents !

Sur le plan psychique

Sur ce plan aussi, l’améthyste travaille à nous purifier : l’égo est calmé, les excès aussi. Si cette pierre est donc parfaite pour les Poissons (c’est leur mois aussi), elle convient de fait très bien aux signes de Feu, notamment Lion et Bélier. Les personnes impulsives ou dont le tempérament excessif a besoin d’être tempéré verront une bonne alliée dans l’améthyste.

Si elle travaille sur le sommeil en favorisant l’endormissement, l’améthyste nous protège aussi des cauchemars et dissipe les angoisses. Elle aide ainsi à avoir un sommeil réparateur. 

Elle favorise imagination, créativité et clarté d’esprit, permettant ainsi d’être lucide dans toute démarche spirituelle. Elle favorise également la concentration et la méditation, mais attention : puisqu’elle aide à l’élévation de l’esprit et qu’elle facilite les voyages spirituels et le travail sur les vies antérieures, il convient de l’utiliser avec parcimonie et prudence.

L’améthyste aide également sur les sujets liés à la mort : elle permet de supporte les pertes tout autant que de se préparer à sa propre mort. Elle convient donc aux personnes en fin de vie ainsi qu’aux personnes endeuillées.

Pour les deux derniers points soulevés, associés à son pouvoir protecteur, l’améthyste est une aide puissante pour la divination. Personnellement je ne tire jamais mes cartes sans au moins une améthyste dans ma main ou à vue, et chaque fois que je dois harmoniser un de mes outils de travail, je les mets dans une boîte avec toutes mes améthystes, et je laisse le tout reposer quelques jours sur ma table de chevet. 

Agrégat d'améthyste. On distingue bien les trois couches : en bas la roche verdâtre, au milieu la naissance du cristal, blanc, et enfin l'améthyste violette.
"Amethyst" par UCL Mathematical & Physical Sciences - Photo : UCL Geology Collections

Conseils divers

ATTENTION : l’améthyste est fortement déconseillée aux personnes schizophrènes ou dépressives ! A nuancer toutefois pour le deuxième cas : si elle est combinée à d’autres pierres son effet peut être bénéfique, mais elle reste une pierre à utiliser avec grande précaution lorsqu’on souffre de dépression.

L’améthyste est une pierre dite lunaire : elle aime l’ombre, la fraîcheur et l’énergie de la Lune. De fait, l’énergie solaire et la chaleur ne font pas bon ménage avec l’améthyste ! Exposée au soleil, elle peut se décolorer, pâlir, voire se détériorer… 

Pour purifier une améthyste, l’eau est encore le plus simple. A noter qu’on peut aussi purifier d’autres pierres avec une améthyste.

Les géodes et amas de cristaux sont recommandés pour purifier une pièce, notamment les chambres, séjours et salles de thérapie ou de méditation.

De manière générale, l’améthyste en sorcellerie est liée aux intentions suivantes : amour, ancrage, besoins, bien-être, calme, capacités psychiques, changements, colère (pour l’apaiser), commencements spirituels, communication (avec les esprits notamment), compétences, concentration, connexions spirituelles, conscience, conseils, créativité, croissance spirituelle, dangers (pour les affronter), divination, équilibre, esprit/mental (faire le vide), force, gratitude, guérison (générale et intérieure), harmonie, inspiration intuition, justice, magie angélique, manifestation, négativité (la combattre), optimisme, paix intérieure, peur (la combattre), prise de conscience, problèmes émotionnels (les résoudre), prophétie, protection, purification, renaissance/renouveau, réussite, sagesse, sexualité, sommeil, spiritualité, stabilité, transformation, travail onirique, travail sur soi, voyage.

L’améthyste est une pierre fortement liée à Imbolc et Mabon, au printemps, et évidemment, puisque c’est la pierre liée à ce mois, à la Pleine Lune de Février (pour 2021, ce sera le 27 vers 09h19, et la Lune sera en Vierge tandis que le Soleil sera en Poissons, une bonne Lune pour charger vos améthystes !).

Le mot de la fin…

L’améthyste est donc la pierre du lâcher prise, de l’équilibre (des humeurs comme des énergies) et de la spiritualité. Elle redonne confiance aux personnes trop dociles tout autant qu’elle calme les personnes en excès de toutes sortes. Mais au-delà de ses pouvoirs purifiants, c’est lorsqu’on l’utilise pour une pratique moins tangible que l’améthyste révèle son plein potentiel, que ce soit pour rêver ou se connecter à l’invisible.

Pour conclure, selon Gérard Cazals, le message de l’améthyste est le suivant : “Se purifier de tout ce qui masque sa vraie Nature permet à l’être humain de réaliser et d’incarner ce qu’il est vraiment.”

Je vous laisse méditer sur cela… Vous pouvez aussi consulter les précédents articles de ma série sur les pierres du mois.

A vendredi prochain pour un nouvel article, où je vous conterais plus en détail l’histoire de la célèbre fée qui m’inspira pour le nom de mon « antre »…

D’ici là, prenez soin de vous et que Mélusine vous garde…

Amélie la sorcière

Sources

  • La Quintessence des Pierres, 56 pierres au cœur de notre vie” de Gérard Cazals
  • Encyclopédie des cristaux” de Judy Hall
  • Le grand livre des correspondances” de Sandra Kynes
  • Le site France Minéraux
  • Le site de Mrs.Kuartz
  • Ma formation de Conseillère en Lithothérapie, ainsi que les connaissances que j’ai glané au fil des années
  • Article Wikipédia sur l’Améthyste
  • Les pierres de notre bien-être, selon Hildegarde de Bingen” de Sophie Macheteau
Fav & Follow si vous avez aimé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.