Des Arts de la Divination…

Qui n’a pas rêvé, un jour, une fois au moins, de pouvoir connaître son avenir, que ce soit pour prendre une décision cruciale, pour savoir si la vie sera meilleure plus tard, ou simplement par curiosité sur sa longévité ? Ou qui ne s’est pas dit, après plusieurs années : « ah, si seulement j’avais su… » ?

Depuis des millénaires, l’être humain a peur du futur tout autant qu’il craint son passé. Et il a finit par trouver ses réponses dans des arts mystiques, obscurs pour certaines personnes, indispensables pour d’autres. Permettez-moi aujourd’hui de décrypter quelques mystères des arts de la divination…

Sur une surface en bois sont étalées des petites améthystes roulées, gravées et peintes en doré avec les runes du Futhark
Runes de divination nordiques – par ksyfffka07 sur Pixabay

Qu’est-ce que la divination ?

Par définition, la divination est une pratique à la fois occulte et métaphysique vivant à découvrir « ce qui est inconnu », et en particulier l’avenir. Cela vient du latin « divinare » qui signifie « accomplir des choses divines », et chez les Grecs on parlait de mantique (de μαντικὴ τέχνη / mantikê tékhnê) pour parler des arts divinatoires.

Si de nos jours, on associe encore facilement la divination au charlatanisme (avec la voyance façon « Madame Irma » : un décorum qui s’approprie la culture des gens du voyage, tout un cérémoniel généralement ridicule et surjoué pour « endormir » la méfiance des gens, et bien souvent des propos aiguillant les consultants pour obtenir facilement des renseignements pour dire à la personne ce qu’elle veut entendre), dans l’Antiquité la divination faisait partie intégrante des religions (avec notamment la célèbre Pythie de Delphes, ou encore la Sybille, et les nombreux·ses oracles et devin·eresse·s consulté·e·s pour chaque décision importante). 

Durant l’Antiquité, et même après, on faisait même la distinction entre deux formes de divination : l’intuitive, celle des prophétesses, celle qui était délirante et surtout divine (puisque c’était les messages des divinités), qui vient naturellement, qui se ressent par des personnes ayant un « don », et l’inductive, celle qui est réglée, codifiée, qui ne se passe généralement pas de support, qui est humaine et raisonnée, et surtout, qui s’apprend. Aujourd’hui, les choses sont un peu moins catégoriques, et les deux voies se mêlent sans cesse : on peut faire de la divination avec ce que certaines personnes appellent un « don » tout en maniant des supports codifiés, tout comme on peut apprendre à développer son intuition et ses capacités métaphysiques. Encore faut il avoir l’esprit assez ouvert pour cela…

Bien entendu, le début de l’ère chrétienne vit la diabolisation de la divination. Pourtant, malgré les nombreuses interdictions, les arts divinatoires n’ont cessé de se développer et d’être utilisés, que ce soit par le peuple comme par les nobles et les rois (beaucoup eurent par ailleurs leur propre astrologue). L’horoscope est devenu une mode, très souvent moquée, et il n’est pas rare, notamment dans les campagnes, d’entendre des personnes interpréter le vol des oiseaux, le chant des insectes ou la tournure des nuages (bien entendu, avec plutôt un côté météorologique et agricole que vraiment divinatoire…). Superstitions, me direz-vous ? Oui, mais héritées des arts divinatoires, cela est indéniable lorsqu’on a grandi dans ces milieux.

L’art moderne de la divination

S’il ne devait y avoir qu’une seule certitude à garder quant à la divination, c’est que l’avenir est et sera toujours incertain : aussi, personne ne peut prétendre vous donner LA réponse, la seule et unique, à vos questions, ni même prédire avec détails ce qui va obligatoirement se produire. Même les personnes douées de clairvoyance ne peuvent voir que des bribes de moments qui peuvent se produire. La subtilité est dans la nuance entre pouvoir et devoir. Rien n’est gravé dans la roche en terme de divination.

Ce n’est pas parce qu’on va vous prédire une mauvaise chute que vous allez forcément tomber : on en fait que vous dire qu’une chute avec de mauvaises conséquences peut arriver et que vous devez donc faire preuve de prudence dans vos déplacements. Si vous demandez si la personne pour qui vous commencez à développer des sentiments est « la bonne » et qu’on vous dit que non, cela ne veut pas dire que cette personne sera mauvaise pour vous, ni même qu’il faut la quitter pour chercher ailleurs, ça peut juste vouloir dire que vous ne vieillirez pas avec… Tout le problème est donc dans l’interprétation.

Il faut donc voir les différentes méthodes de divination comme des outils de compréhension : ce qu’on obtient, ce ne sont pas les clés de l’avenir mais simplement des guides, des conseils, des avertissements, pour nous aider à prendre les bonnes décisions, à aller dans les bonnes directions. Mais que vous le fassiez vous-même ou que vous consultiez, ni le support ni la personne qui le « lit » ne pourront vous dire ce que vous devrez faire exactement : c’est toujours à vous de trouver votre voie, de comprendre ce qu’il y a à comprendre. Et parfois, on peut recevoir un message totalement incompréhensible, parce que nous ne pourrons le saisir que plus tard, lorsque le contexte auquel il est rattaché se présentera…

Exemple avec ma propre expérience : pendant des années, à chaque fois que je procédais à un tirage de mon Tarot de Marseille pour moi-même, deux cartes sortaient invariablement, toujours l’une après l’autre, dans le même ordre. C’était L’Amoureux et Le Diable. Je pouvais mélanger mon jeu autant que je voulais, changer de manière de tirer, varier les tirages, rien n’y faisait, peu importe la question et le domaine pour lequel j’interrogeais mes cartes, ces deux-là pointaient toujours le bout de leur nez. Parfois, ça collait avec le reste du tirage, mais bien souvent ça me mettait dans le flou, si bien que j’ai finis par croire que mes cartes ne voulaient pas me répondre quand je demandais pour moi… Puis j’ai fait une pause de toute pratique ésotérique. Et quand je m’y suis remise, il y a quelques années, les deux premières cartes à sortir furent à nouveau L’Amoureux et Le Diable. Et j’ai compris, parce que j’étais arrivée à une étape de ma vie où j’avais besoin de leur message. A partir de ce jour, ces cartes se sont détachées l’une de l’autre et ont cessé d’intervenir de cette manière dans mes tirages : le message était passé.

Ainsi, lorsque l’on pratique pour les autres, on se doit de faire preuve d’objectivité, et on ne doit pas pousser la personne consultante à prendre une décision précise : nous ne sommes là que pour délivrer le message, il ne nous est pas destiné. Et lorsque l’on consulte, nous ne devons pas attendre qu’on nous mâche le travail : si on peut nous donner des pistes, nous aiguiller selon ce qu’on a expliqué en lien avec nos problèmes, la compréhension finale nous incombe, et nous serons seul·e·s responsables de nos choix. Et si l’on pratique pour nous-mêmes ? Et bien là, les arts divinatoires sont souvent sans pitié et ne nous ferons jamais de cadeaux, c’est d’ailleurs pour cela que beaucoup de ces méthodes sont utilisées pour procéder au shadow work

Dé astrologique, ancien, en métal, sur un présentoir en verre. Sur les faces visibles ont voit le noms de certains signes du zodiaque, en latin.
Dé astrologique – par Devanath sur Pixabay

Tour d’horizon des arts divinatoires

Dans cet article, je ne vais pas m’étendre sur les différentes méthodes de divination : je considère qu’il est préférable de leur consacrer un article entier, voire même plusieurs, plutôt que de les survoler ici. Aussi, aujourd’hui je vais me contenter de vous présenter brièvement ces arts, qui sont bien nombreux.

Mais avant, une petite explication n’est pas de trop quant à leurs noms. Comme expliqué plus haut, on distingue, depuis l’Antiquité, deux manières de faire, et il en va de même pour les noms. La plupart portent le suffixe « -mancie » qui signifie à la fois « la faculté de prédire, l’action de consulter un oracle et la capacité d’interpréter la réponse donnée ». D’autres, plus rares cependant, portent le suffixe « -logie » lorsqu’on les considère également comme des sciences. Il en est même qui peuvent entrer dans les deux domaines, comme le Tarot, pour lequel on peut tout autant parler de cartomancie que de tarologie.

Voici la liste (probablement non-exhaustive) des nombreuses méthodes de divination existantes (ou qui ont existé, toutes n’étant plus utilisées de nos jours), par ordre alphabétique :

A

  • Achilléomancie : divination par des branches d’achillée
  • Acutomancie : divination par des épingles ou des aiguilles
  • Aéromancie : divination par l’effet de l’air sur l’eau ou par l’examen des phénomènes aériens
  • Alectryonomancie ou alectriomancie : divination par les lettres ou les grains choisis par un coq ou une poule
  • Aleuromancie : divination par la farine de froment
  • Alomancie : divination par le sel
  • Alphitomancie : divination par un pain d’orge
  • Amniomancie : divination par la membrane recouvrant la tête des nouveau-nés
  • Anémomancie : divination par le vent
  • Anthracomancie : divination par le charbon minéral
  • Anthropomancie : divination par l’inspection des entrailles humaines évoqué par Homère
  • Apantomancie : divination par l’interprétation des rencontres d’objets, d’animaux ou de personnes, imprévues
  • Arachnomancie : divination par les araignées
  • Arithmomancie ou arithmancie : divination par les nombres
  • Aspidomancie : divination par les boucliers
  • Astragalomancie ou Pettimancie : divination par les osselets ou l’emploi de dés cubiques
  • Astrologie ou astromancie : divination par l’étude des astres
  • Axinomancie : divination à l’aide d’une hache chauffée à blanc

B

  • Bactromancie : divination par les baguettes ou les bâtons
  • Batrachomancie : divination par les batraciens (crapauds, grenouilles, etc.)
  • Bélomancie : divination par les flèches
  • Biastomancie : divination par la vue ou le cri d’oiseaux nocturnes
  • Bibliomancie, Rhapsodomancie ou Stoichiomancie : divination par la lecture d’un texte au hasard
  • Bléomancie : divination par les grains de blé. Le jour de Noël on disposait douze grains de blé sur une plaque de tôle rougie par le feu. Les grains qui brulaient présageaient les mois de disette
  • Botanomancie : divination par les fleurs ou les feuilles
  • Bréchomancie : divination par la pluie
  • Brontomancie ou brontoscopie : divination par les orages
  • Brizomancie : divination par l’interprétation des songes

C

  • Cafédomancie ou caféomancie : divination par le marc de café
  • Capnomancie : divination par la fumée
  • Cartomancie : divination par les cartes (il peut s’agir de Tarot, d’oracle ou même de simples cartes à jouer)
  • Castronomancie : divination par un verre d’eau
  • Catoptromancie ou Enoptromancie : divination par les miroirs (notamment avec les fameux miroirs noirs en obsidienne, à user avec beaucoup de précautions)
  • Causinomancie : divination par la combustion d’objets
  • Chaomancie : divination par l’air
  • Céphalonomancie ou Képhalonomancie : divination par la tête d’un âne ou d’une chèvre
  • Céromancie ou ciromancie : divination par les gouttes de bougie tombant dans l’eau
  • Chéloniomancie ou plastromancie : divination sur les écailles du plastron de la carapace de tortue
  • Chiromancie : divination par l’étude des lignes de la main
  • Clédonismancie ou Clédonomancie : divination par le rapprochement entre une question et un événement fortuit
  • Cleidomancie : divination par les clés
  • Cléromancie : divination par tirage au sort
  • Codonomancie : divination par le son des clochettes
  • Coracomancie : divination par le corbeau
  • Coronomancie : divination par les pétales de fleurs
  • Cosquinomancie ou coscinomancie : divination par un tamis
  • Craninomancie ou phrénomancie : divination par l’étude du crâne
  • Cristallomancie : divination à l’aide de cristal
  • Crithomancie ou critomancie : divination par les gâteaux ou la farine d’orge
  • Crommyomancie : divination par les oignons
  • Cubomancie ou Kybomancie : divination par le jet de dés
  • Cynomancie : divination par les chiens

D

  • Dactyliomancie : divination par les bagues ou les oscillations d’un anneau
  • Daphnomancie : divination par le laurier
  • Démonomancie : divination par les démons
  • Dendromancie : divination par les arbres

E

  • Empyromancie : divination par le restes calcinés de victimes
  • Encromancie : divination par les taches d’encre

G

  • Gastromancie : divination par les reflets de bougies traversant un ballon d’eau placé sur l’estomac
  • Garosmancie : divination par des vases emplis d’eau
  • Gemmomancie ou Lithomancie : divination par les pierres précieuses
  • Géomancie : divination par le biais de cailloux jetés ou de points marqués au hasard dans le sable, sur la terre ou du papier puis comptés ou reliés pour former des figures
  • Grammatomancie : confondue avec la graphomancie et la graphologie
  • Graphomancie : divination par l’écriture
  • Gyromancie : divination par la chute d’un devin tournant sur lui-même

H

  • Halomancie : divination par du sel jeté dans un feu
  • Haruspicine ou Hiéromancie : divination par les entrailles d’un animal
  • Hématomancie : divination par le sang
  • Hépatoscopie : divination par les foies des victimes
  • Hippomancie : divination par les chevaux
  • Hydromancie : divination par l’eau

I

  • Ichtyomancie : divination par les poissons

K

  • Kéromancie : divination par la cire, voir céromancie

L

  • Logomancie : divination par la parole
  • Lampadomancie : divination par les lampes et les flambeaux
  • Latromancie : divination par les symptômes des malades
  • Lébanomancie : divination par les parfums
  • Lécanomancie : divination par des gouttes d’huile flottant sur l’eau ou par des bruits émis dans l’eau, mais également par le nombre d’ondulation créées par le jet d’une pierre dans de l’eau (pair = oui, impair = non)
  • Libanomancie : divination par les fumées d’encens
  • Lychnomancie : divination par les flammes des lampes

M

  • Magnétismancie : divination par un médium magnétisé
  • Margaritomancie : divination par les perles
  • Météoromancie : divination par l’observation des météores
  • Métoposcopie ou métopomancie : divination par les traits du visage et du front
  • Molybdomancie : divination par le plomb fondu
  • Myomancie : divination par les rats et les souris

N

  • Nairancie : divination sur les aspects du Soleil et de la Lune
  • Néciomancie : divination par les os et les nerfs des trépassés
  • Nécromancie ou psychomancie : divination par l’invocation des morts (invocation en veut pas dire faire revenir des morts mais plutôt les sommer de communiquer)
  •  Néphélémancie : divination par l’intermède d’un ange
  • Néphomancie : divination par les nuages
  • Nigromancie : divination des endroits noirs et souterrains
  • Niphétomancie : divination par la neige
  • Numérologie : divination par les nombres
  • Nyctérimancie ou nictérimancie : divination par le vol des chauves-souris

O

  • Oculomancie : divination par l’observation des malaises
  • Œnomancie : divination par le vin
  • Ololigmancie : divination par le hurlement des chiens
  • Omphalomancie : divination par le nombril des nouveau-nés
  • Oniromancie ou onomatomancie : divination par l’interprétation des rêves (clé des songes)
  • Onomancie,  onomatomancie ou nomancie : divination par l’interprétation des lettres du nom
  • Onychomancie ou ouichomancie : divination par le reflet des ongles
  • Oomancie : divination par les œufs
  • Ophiomancie : divination par les serpents
  • Ornithomancie : divination par l’observation du comportement, du vol ou du chant des oiseaux
  • Ostéomancie : divination par les os des animaux (courante en Chine)
  • Ovomancie : divination par des blancs d’œufs jetés dans l’eau

P

  • Pagomancie : divination par les fontaines ou les puits
  • Palmomancie : divination par les palpitations
  • Palomancie : divination par le jet de baguettes similaire à la rhabdomancie
  • Papyromancie : divination par le froissement d’une feuille de papier
  • Parthénomancie : divination par la poudre d’agate
  • Pédomancie ou podomancie : divination par l’examen des pieds
  • Pégomancie : divination par les sources
  • Petchimancie : divination par les brosses
  • Pétromancie : divination par les formes des pierres
  • Phyllomancie : divination par les feuilles d’arbres ou de plantes similaire à la phyllorhodomancie
  • Phyllorhodomancie : divination par les feuilles de roses
  • Physiognomancie : art de connaitre le passé et le présent par les traits du visage
  • Plastromancie ou chéloniomancie : divination sur les écailles du plastron de la carapace de tortue
  • Potamomancie : divination par les fleuves
  • Psychomancie : divination par les esprits
  • Pyromancie : divination par le feu ou les flammes

R

  • Radiesthésie : méthode de divination fondée sur la réceptivité particulière à des radiations qu’émettraient différentes matières (sources, trésors, mines, etc.), permettant ainsi de les localiser à l’aide d’une baguette ou d’un pendule
  • Rhabdomancie : divination par les baguettes de sourcier ou des bâtons

S

  • Scapulomancie : divination par l’examen d’omoplates brûlés d’animaux
  • Sciamancie ou sciomancie : divination par l’invocation des ombres des morts
  • Sidéromancie : divination par un fer chauffé au rouge
  • Spodanomancie ou spondanomancie : divination par les cendres
  • Sternomancie : divination par le ventre
  • Stolisomancie : divination par la manière de s’habiller
  • Sycomancie : divination au moyen de questions écrites sur des feuilles de figuier

T

  • Tarologie ou Taromancie : divination par le jeu de tarot
  • Tasséomancie : divination par l’interprétation des feuilles de thé
  • Thephramancie : divination par la cendre des victimes
  • Tératomancie ou tératoscopie: divination par les prodiges et les monstres
  • Thalassomancie : divination par l’aspect de la mer et des vagues
  • Théomancie : divination par l’inspiration supposée d’une divinité
  • Tiromancie : divination par les fromages

U

  • Uranomancie : divination par l’observation du ciel

V

  • Vitréomancie : divination par le sable

X

  • Xylomancie : divination par les branches et les écorces

Y

  • Yi Jing (Yi King) : manuel traditionnel chinois qui peut être utilisé comme un art divinatoire

Z

  • Zoomancie : divination par le comportement des animaux
Sur un tissu gris, deux mains tiennent quelques cartes, vues de dos. Au premier plan, un peu flou, on voit un paquet de cartes.
Premier contact avec le Tarot de la Fortune - @La Tanière de Mélusine

Conseils généraux

Ce n’est pas parce que de nos jours les méthodes les plus courantes de divination (cartomancie, pendule, runes, dés, bougies,…) sont accessibles, qu’il faut demander tout et n’importe quoi et surtout n’importe comment.

Il ne faut déjà pas commencer en choisissant une méthode par défaut parce que telle personne vous aura dit de le faire ou parce que c’est à la mode. L’affinité en magie, ça vaut pour tout, y compris la divination. Pour ma part, bien qu’aimant particulièrement les pierres, la lithomancie ne m’intéresse pas du tout, alors que la cartomancie m’a toujours attirée énormément. Et depuis peu, je m’intéresse aussi énormément aux runes nordiques (le Futhark) et au pendule. Mais il me faudra sans doute tout le reste de ma vie pour maîtriser ces disciplines… car après des années d’études du Tarot, je n’ne ai toujours pas fait le tour !

D’ailleurs, ceci est aussi une recommandation à ne pas oublier : ne cessez jamais d’étudier et de vous informer sur la ou les méthodes que vous choisissez d’apprendre. De même si vous consultez, méfiez-vous de celleux qui disent tout connaître de la méthode utilisée : il y aura toujours des choses à apprendre sur tout. Et cela vaut aussi dans tous les domaines ésotériques : l’humilité est importante pour une pratique saine et efficace.

Enfin, lorsqu’on commence à s’intéresser à la divination, on peut vite se laisser prendre au jeu des signes. Il faut prendre garde à cela : tout n’est pas un signe ! Si vous vous promenez en pleine campagne, là où il y a pleins de fleurs, et que vous voyez des insectes, c’est juste normal, il n’y a là rien de particulier. En revanche, si vous voyez des bestioles qui n’ont a priori rien à faire chez vous, cela peut être un signe… tout est une question de contexte. Là encore je peux revenir sur l’histoire de ce chat noir qui est est venu me rendre visite lors de ma première fête païenne et que je n’ai revu depuis que lors d’autres fêtes païennes durant lesquelles je faisais mes dévotions à la Lune et à Freyja (dont l’animal attribut est le chat). Ce chat est du voisinage, il vient souvent chez notre voisin, donc en soi il n’a rien de particulier, mais je ne le vois que lors de circonstance particulières et son aura est vraiment très spéciale. J’ai décidé de le voir comme une réponse de la nature à ma spiritualité, une sorte d’aval, sans pour autant y voir un présage particulier.

Il en va de même pour les synchronicités  : une conversation interceptée qui correspond à quelque chose qu’on avait en tête, une rencontre ou un appel avec une personne à laquelle on avait pensé plus tôt, une page d’un livre ou d’un magazine qui parle d’une chose à laquelle on pensait, ou encore les fameuses heures miroirs ou des chiffres qui nous « suivent » partout… Quand ça tombe sans qu’on y réfléchisse, cela peut être un message, mais si on y pense trop et qu’on finit par chercher le signe, cela perd toute sa magie. il faut donc apprendre à laisser venir les choses, à écouter tranquillement, à suivre le courant sans chercher à le détourner. Mais surtout à faire la part des choses et à ne pas non plus céder à la facilité. pratiquer la sorcellerie, a fortiori la divination, cela demande du travail sur soi.

Enfin, quel que soit la méthode choisie, n’oubliez pas de bien délimiter votre espace, de surtout bien le purifier avant ET après votre séance, de même que vos outils de travail, et de vous mettre en condition avant. Si vous aviez prévu une séance mais que vous ne le sentez pas, alors renoncez, repoussez à plus tard. Se forcer n’est pas vraiment l’idéal pour stimuler les bonnes énergies. ménagez-vous également : la divination est très énergivore, et un trop gros travail peut vous faire du mal à long terme, mentalement comme physiquement. Veillez également, quand vous posez une question, à bien formuler vos phrase : plus vous serez vague, plus les réponses le seront, mais en étant trop dans la précision, vous risquez également de fausser le « jeu »… Même si ce n’est pas toujours plaisant, il faut parfois recevoir ce qui fait mal plutôt que de se contenter de ce qui nous plaît d’entendre. Et puisqu’on obtient parfois des messages pour plus tard, pensez à toujours prendre note de vos séances, pour y revenir après.

J’espère que cet article vous aura ouvert d’autres horizons…

A vendredi prochain pour un nouvel article, qui sera consacré à la pierre du mois de juin, la pierre de lune.

Prenez soin de vous et que Mélusine vous garde…

Amélie la sorcière

Sources

  • Articles Wikipédia sur la divination et sur les arts divinatoires
  • « Le guide ultime de la sorcière moderne » de Semra Haksever
  • « Witch Please » de Jack Parker
  • Mes propres connaissances et expériences…
Fav & Follow si vous avez aimé !

2 commentaires sur “Des Arts de la Divination…”

  1. Merci infiniment, pour le contenu de votre site/blog je suis tomber dessus par  » hasard »… en préparant mon futur site internet dédier au soins holistiques (sophrologie, aromathérapie, lithothérapie …) aux arts divinatoires (cartomancie, numérologie, gemmomancie) ainsi que des retraites initiatique/spirituel et bien d’autres pratiques tels que la sylviothérapie, la magie blanche (wicca) ayant pour intention d’accompagner, d’aider, de reconnecter le maximum d’hommes et de femmes à leur âme, à la nature, à leur potentiel …
    Et la tanière de mélusine pour moi et une pépite pour l’inspiration et la confiance !!
    Merci à vous!!!
    Je vous promets de soutenir votre site dés que cela sera possible pour moi en attendant je ferais néanmoins une petite contribution symbolique.
    L’artisan holistique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.